Aller au contenu

COVID-19 : résumé des dernières mesures

Publié le 7 janvier 2021

Le gouvernement du Québec a procédé le 6 janvier à l’annonce de nouvelles mesures visant à lutter contre la pandémie de COVID-19. Si le secteur forestier est de nouveau autorisé à poursuivre ses activités, certaines mesures ont toutefois un impact et se doivent d’être prises en compte. En voici un résumé.

  • Pour le secteur manufacturier :
    • Chaque organisation est responsable de déterminer ce qui est essentiel dans sa production
    • Réduction des activités au minimum pour assurer la réalisation des engagements actuels
    • Obligation de télétravail lorsque possible
    • Ajustement des quarts de travail pour limiter les présences sur les sites de production au même moment

  • Les employés qui circulent après 20h et avant 5h pourront être interpellés par les policiers, à partir de samedi le 9 janvier 20h :
    • Il est recommandé que chaque coopérative remette une autorisation de déplacement à ses employés qui doivent circuler durant ces heures (télécharger le modèle d’autorisation au bas du présent article)
  • Les déplacements entre les régions ne sont pas recommandés
    • Il est recommandé que chaque coopérative remette une autorisation de déplacement à ses employés qui doivent voyager entre les régions
  • Pour les emplois de bureau, le télétravail est obligatoire, sauf si c’est impossible, par exemple dans les cas suivants :
    • Pas de matériel informatique pour effectuer le travail en télétravail
    • Besoin d’accéder à des équipements ou à des dossiers au bureau
    • Situation familiale ne permettant pas de faire du télétravail
  • Si des employés de bureau ne peuvent pas effectuer leur travail en télétravail :
    • La règle du 25% s’applique (taux d’occupation maximum de 25% des espaces de bureau)
  • Mesures de contrôle
    • Les mesures d’hygiène, de protection et de distanciation s’appliquent pour tous les employés
    • Les organisations doivent continuer de poser les questions concernant les symptômes à tous les employés à chaque quart de travail
    • Refuser l’accès à vos installations à quiconque présente des symptômes
    • Les organisations ont le droit d’exiger un test négatif à un employé qui a présenté des symptômes avant que celui-ci soit autorisé à revenir au travail

Modèle d’autorisation de déplacement

Plus d’information

 

 

À la une