Aller au contenu

La FQCF salue l’aide bonifiée pour les travaux sylvicoles

Publié le 11 juin 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Québec, le 11 juin 2020 – La Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF) accueille très favorablement l’annonce par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), M. Pierre Dufour, de la bonification de 20 M$ de l’enveloppe 2020-2021 destinée aux travaux sylvicoles non commerciaux en forêt publique.

Cette bonification fait passer le budget alloué aux travaux de 179,3 M$ à 199,3 M$. Elle est destinée à couvrir les frais supplémentaires découlant des diverses mesures convenues avec l’Institut national de santé publique du Québec pour faire face à la crise sanitaire. Il s’agit principalement des coûts liés au transport et à l’hébergement en raison du respect de la distanciation physique, par exemple la réduction du nombre de travailleurs dans les transports collectifs et dans les unités d’hébergement, l’adaptation des services de restauration, ainsi que l’ajout de nombreuses mesures sanitaires et de personnel supplémentaire pour s’en occuper.

«Dans le contexte exceptionnel lié à la COVID-19, les coopératives forestières se sont lancées dans la réalisation de leurs travaux sylvicoles en veillant à mettre en place l’ensemble des mesures recommandées par la Santé publique et qui visent à assurer la sécurité du personnel. L’augmentation de l’enveloppe destinée aux travaux sylvicoles non commerciaux en forêt publique fait en sorte de prendre en compte les coûts de ces mesures. Cela permet aussi la réalisation d’une saison complète de travaux, dont les traitements qui avaient déjà été alloués lors des appels d’offres du printemps et d’autres à venir. C’est un soulagement pour toutes les coopératives qui avaient hâte de planifier l’ensemble de la saison. Nous sommes reconnaissants envers le ministre Dufour d’avoir été à l’écoute de nos nombreuses représentations en ce sens»», déclare le président de la FQCF, M. Stéphane Gagnon.

Forte de cette excellente nouvelle, la FQCF tient à souligner que le secteur forestier peut contribuer grandement à la relance du Québec à la suite de la pandémie. Plusieurs actions devraient être posées pour soutenir le développement, dont une accélération de l’innovation, le renforcement de la stratégie de développement industriel, une stratégie de production de bois et une révision du régime forestier afin de rendre les acteurs de l’aménagement forestier plus agiles. Les représentants de la FQCF ont d’ailleurs eu l’occasion d’en discuter avec le ministre Dufour qui a manifesté beaucoup d’ouverture. Il est à souhaiter que celui-ci joue un rôle majeur dans la mise en œuvre du plan de relance du Québec.

-30-

Source : Dany Rousseau, directeur des communications
418 906-7651