Aller au contenu

Caribou: les coopératives forestières opposées au décret du fédéral

Publié le 25 juin 2024

Québec, le 25 juin 2024 – Opposée à l’imposition de mesures d’urgence visant à protéger l’habitat du caribou forestier et montagnard, la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF) invite le gouvernement fédéral à ne pas ne mêler du dossier, lui préférant l’approche prudente du gouvernement du Québec qui prend en compte la préservation des espèces, mais aussi le maintien de la vitalité économique des communautés régionales.

« Tous conviennent de la nécessité de protéger le caribou forestier et montagnard. Il importe toutefois de prendre aussi en compte l’impact d’éventuelles mesures sur les pertes d’emplois et la vitalité des communautés régionales, ce qui est l’approche du gouvernement du Québec. Dans certaines municipalités comme à Sacré-Cœur, la vitalité économique s’en trouverait grandement menacée. Avant d’agir de façon unilatérale, il importe de bien mesurer les impacts et de prévoir des mesures d’atténuation », déclare le président de la FQCF, Stéphane Gagnon.

Si la FQCF soutient la démarche prudente du gouvernement du Québec en ce qui a trait au caribou, elle le presse toutefois d’aller de l’avant avec une refonte du régime forestier. « Après avoir consulté l’ensemble des acteurs du secteur, la ministre des Ressources naturelles et des Forêts, Maïté Blanchette Vézina, a en main toutes les informations dont elle a besoin pour déployer un nouveau régime qui, grâce à des investissements massifs en sylviculture, favoriserait la vitalité économique des régions, en plus de lutter efficacement contre les changements climatiques et de permettre d’aménager des zones propices à la préservation des caribous », ajoute M. Gagnon.
-30-
Source : Dany Rousseau, directeur des communications : 418 906-7651

À la une