Aller au contenu

Coopérative forestière des Hautes-Laurentides

La Coopérative forestière des Hautes-Laurentides a été fondée le 23 juin 1978. À cette période, les gens de la région l’appelaient « La p’tite COOP » et une trentaine de travailleurs y étaient employés. Maintenant, à chaque année, plus de 420 travailleurs travaillent pour l’entreprise dont 260 membres et 30 membres-auxiliaires. Elle exécute des travaux en forêt publique et est bénéficiaire d’un CAAF.

Concept de gestion participative

L’implication des travailleurs dans la gestion est essentielle pour une coopérative de travailleurs. Ceux-ci sont sollicités à plusieurs moments : assemblée générale, conseil d’administration, assemblée de département, comité de département, comité de santé sécurité, comité de l’environnement, etc. Donc, la fréquence et la qualité de communication prennent une place importante dans la gestion.

Historique

1978 La Coopérative effectue des travaux de coupe de bois des forêts feuillues et des travaux d’aménagement.

1980 Obtention des coopératives forestières du Québec du pouvoir de négocier des plans quinquennaux de développement avec le ministre des forêts.

1982 La Coopérative devient associée aux problèmes d’aménagement durable des forêts feuillues et mélangées, par le projet de forêt expérimentale de Ste-Véronique.

1985 La Coopérative joue un rôle important dans la révision du régime forestier québécois et de l’introduction des CAAFs. La Coopérative assiste à la mise sur pied d’un organisme de concertation régional, l’Association des intervenants forestiers des Hautes-Laurentides (AHL).

1986 Construction du centre de production de plants, nous obtenons un contrat de cinq millions de plants de résineux, accordé par le Ministère des Ressources naturelles.

1993 Obtention du premier contrat par soumission pour la production de plants, six millions de plants supplémentaires à produire pour l’Abitibi.

2001 L’équipe de travailleuses et travailleurs du centre de production de plants a reçu le Mérite d’excellence de la Conférence des coopératives forestières du Québec en raison du personnel stable et qualifié, de ses efforts fournis, de l’énergie déployée, de l’esprit d’équipe et grâce à l’entraide et au respect mutuel de chacun.

2003 Le 29 août 2003, la CFHL obtient la certification officielle de son système de gestion environnemental sous la norme ISO 14 001.

2006 Reconnaissance de l’UAF51 en tant que projet pilote de GPO par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Concept clé en main

L’évolution de la Coopérative forestière des Hautes-Laurentides est un témoignage éloquent de la force de l’union des ressources locales. Elle a développé le concept « clé en main » qui consiste à fournir à ses clients tous les travaux reliés à son approvisionnement de bois. Elle est actuellement une des rares entreprises forestières du Québec à offrir des contrats intégrés de planification forestière, de représentation auprès des instances gouvernementales, de travaux de sylviculture, de production de plants et de récolte qu’elle garantit à ses clients. Cette évolution s’est faite par le dévouement de ses pionniers et l’engagement solidaire de ceux qui ont pris la relève.

Service de l’innovation et de l’expérimentation

Le Service de l’innovation et de l’expérimentation a pour but de développer des méthodes d’organisation, de développement ou de production permettant d’acquérir ou de maintenir un avantage compétitif.

Le Service possède un portefeuille de projets varié qui touche :

  1. Acquisition de connaissances : portraits forestier et économique;
  2. Diagnostics;
  3. Stratégies d’aménagement (gestion dans le temps et dans l’espace);
  4. Développement de nouveaux traitements sylvicoles;
  5. Déploiement d’un cadre de gestion axée sur les résultats plutôt que sur les normes;
  6. Gestion intégrée des ressources et aménagement écosystémique.

Le Service vise à développer ces avantages et de les implanter jusqu’au terrain. À cette fin, le moyen privilégié est l’expérimentation en conditions.

Système de gestion environnementale et amélioration continue

Avec son système de gestion environnementale (SGE) selon la Norme internationale ISO 14001, la Coopérative forestière des Hautes-Laurentides est engagée dans une démarche d’amélioration continue touchant les principaux aspects environnementaux de ses activités de récolte, de sylviculture et de foresterie. Cet engagement permet entre autres, de répondre à la mission de la Coopérative qui est de:

« Permettre à ses membres de se doter d’un emploi stable et de qualité dans le domaine de l’aménagement des ressources du milieu forestier tout en assurant l’équilibre financier de la Coopérative et en favorisant une approche de développement durable pour ainsi contribuer au développement socioéconomique de la région des Hautes-Laurentides ».

La CFHL est certifiée PGES en 2009. Elle obtient aussi le mandat pour le suivi de la certification FSC pour l’UAF 64-51.

La prévention

La Coopérative considère que sa première richesse, donc la plus importante, est sa ressource humaine. Elle s’engage à utiliser tous les moyens nécessaires pour réduire avec rigueur les accidents de travail et les maladies professionnelles jusqu’à complète élimination de ceux-ci. Elle investit dans la formation de ses travailleurs et elle implante la notion de prévention comme une valeur d’entreprise et une valeur pour ses membres. La Coopérative possède un comité paritaire en prévention, un programme de prévention, un plan d’urgence et un plan d’actions annuel en santé et sécurité au travail. La prévention : notre valeur, notre habitude !

Activités

Production de plants :

  • Capacité : 10 000 000 de plants équivalent à du 45 cavités
  • Essence résineuse : EPN, EPB, PIG, PIR, PIB
  • 67 – 45 – 36 PFD

Travaux sylvicoles :

  • Éclaircie précommerciale : 1 245 ha
  • Préparation de terrain : 1 000 ha
  • Reboisement : 2 500 000 plants
  • Dégagement de plantation : 900 ha

Foresterie

Planification :

  • Planification de la récolte de plus de 500 000 m³ annuellement pour ses bénéficiaires
  • S’occupe de 5 bénéficiaires de CAAF

Technique :

  • Inventaire forestier :
  • Récolte : 12 000 ha
  • Sylviculture : 2 500 ha
  • Jardinage : 7 500 ha
  • Suivi CPRS : 3 500 ha
  • Suivi forestier : 3 000 ha
  • Formation en martelage et inventaire

Mandat de gestion UAF 64-51

Service de l’innovation et de l’expérimentation :

  • Une équipe de 5 personnes dédiées à temps plein et supervisées par le coordonnateur du Service de l’innovation et de l’expérimentation ont pour tâche de mener à terme les différents projets de recherche pilotés annuellement par la Coopérative.

Mandat de certification FSC UAF 64-51

Récolte de bois :

  • Mécanisée : 650 000 m³
  • Semi-mécanisée :200 000 m³
  • Multi-fonctionnelle : 190 000 m³
  • Conventionnelle : 45 000 m³
  • Transport de bois rond : 500 000 m³
  • Voirie forestière en construction : 350 km
  • Voirie forestière en entretien : 800 km

Les coordonnées pour joindre ses représentants sont les suivantes :

Daniel Morin
Président

Benoit Bisaillon
Directeur général

Claude Germain
Directeur de la sylviculture

Daniel St-Jean
Directeur du centre de production de plants

Luce Brunet
Directrice des finances et de l’administration

Michel Lagacé
Coordonnateur aux opérations forestières

Gilbert Perreault
Responsable de la planification-contrôle

David Bélanger
Chargé de projets

Benoit Bisaillon
Conseiller en ressources humaines

Éric Doré-Delisle
Responsable des certifications et de l’amélioration continue

Adresse
395, boulevard des Ruisseaux
Mont-Laurier (Québec) J9L 0H6
Téléphone : 819 623-4422  |  Télécopieur : 819 623-6287
Courriel : francois.racine@cfhl.qc.ca
Site Internet : www.cfhl.qc.ca

Plan pour vous y rendre

Agrandir le plan